CHRISTIANE VIELLE

Christiane Vielle est née en 1950. En 1968 elle débute l’école nationale des arts décoratifs à Paris, avec une spécialisation d’architecture d’intérieur et de Gravure.

Elle reçoit tout au long de sa carrière de nombreuses distinctions, telle que la Médaille de la Ville de paris, ou encore le Prix Wildenstein, à l’Institut de France, en 1987.

Christiane Vielle est une artiste graveur majeure. Elle est à la fois abstraite dans son langage elliptique et paysagiste dans sa conception profonde de l’espace. Mais elle est aussi fascinée par l’Extrême-Orient, ce qui tend à l’inspirer profondément dans ses œuvres d’art.  Son travail est souvent composé de paysage abscons d’une élégance gracieuse et d’une précision surprenante, dont on ne sait s’ils relèvent du rêve ou de la réalité.

Christiane Vielle a une grande influence classique, par son utilisation du noir et blanc, comme couleurs principales, lui permettant de jouer entre ombre et lumière. L’artiste compose sur la profondeur de ses noirs et blancs. Ses noirs peuvent être profonds ou purs, ses blancs peuvent quant à eux évoquent la craie ou le sable fin. Mais elle est particulièrement contemporaine, dans son esthétisme, et dans son art. Selon André-Pierre Syren « ses œuvres d’art sont à la fois dense comme le charbon et légère comme l’écume ». Sa formation d’architecte d’intérieur, lui permet tantôt d’effectuer des dessins très structurés ou alors d’une douceur exquise. Son travail se définit donc par une texture matérielle extrêmement riche.

 Artiste complète, elle illustre également de nombreux livres, et pour lesquels elle a été récompensée ou de la poésie, comme une suite logique à son art.

Christiane Vielle est présente dans plusieurs musées en France, mais aussi à l’international : Musée de Belfort, Musée des Beaux-Arts du Havre, Musée de Morlaix, ou encore au Musée de Mexico, et Bodleian Librairy d’Oxford.

Lire plus