JOSÉ AGUIRRE

Né à Londres en 1971.

A temps plein dans le domaine artistique depuis 2002, José Aguirre utilise sa formation technique dans la transformation des métaux pour approcher la sculpture ainsi qu’un travail pictural réalisé sur des tôles où les couleurs et textures apparaissent après une attaque chimique ou une exposition au feu. L’acier est le support de son langage artistique. José Aguirre, se conforme aux spécificités du métal, en se laissant guider par les lois de la physique-chimique naturelle qui caractérisent cette matière.

La métallochromie, l’aptitude de l’acier à réagir naturellement à certains éléments tels que l’eau, le feu, combinés à diverses techniques, apporte une couleur, un grain, une p eau particulière.

Pour l’artiste, le fer est contenu à l’origine dans la terre sous forme de minéral. c’est avec le feu et le travail de l’homme que le fer devient utilisable. S’inscrire dans le processus de transformation de la matière, tout en gardant le lien avec son origine minérale, lui est primordial. Le travail de José Aguirre, donne une nouvelle vie “terrestre” à cette matière, désormais assimilée à l’espace, l’environnement comme pour se souvenir de sa vie antérieure.

La matière métallique permet de révéler un monde aux résonances terriennes et cosmiques. Loin de la signification originelles des premiers volumes verticaux érigés par l’homme (menhirs, obélisques, et autres totems), ses sculptures “modernes”sont les héritières de tous ces mythes et de tous ces rêves.

Les réalisations de José Aguirre n’imposent pas de directions particulières, pour conserver la magie? un objet n’est jamais simplement lui-même, il est le signe de quelque chose d’autre; c’est au spectateur, suivant sa sensibilité, d’apporter une réalité à l’objet et de s’offrir son propre voyage.

Lire plus