LOUISE LAFFAILLE

Artiste franco-suisse née en 1988, Louise Laffaille vit et travaille entre New York et Paris.

Influencée par William Turner- peintre de la lumière, Louise Laffaille tente à travers ses paysages aux frontières de l’abstraction de dépeindre ces moments de contemplation face aux mystères et à la beauté de la nature, avec une fascination particulière pour l’eau et la lumière.

Après une formation classique dans plusieurs écoles notamment l’école des beaux-arts de Lauzanne en Suisse, elle part aux États-Unis, pour approfondir sa technique et y découvrir de nouveaux horizons. Elle intègre alors la fameuse institution new-yorkaise The Art Student League, en quête d’ un savoir faire unique. A New-York, elle fait la rencontre du peintre chinois Paul Ching Bor, qui deviendra alors son maître, pendant plusieurs années. En plus de l’enseignement technique qu’il lui apporte, ce dernier la familiarise avec la tradition picturale chinoise (importance de l’eau et des montagnes, balance entre le peint et le non-peint, qui laisse apparaitre la lumière).

Depuis, la peinture de Louise Laffaille constitue une sorte de pont lancé entre deux héritages esthétiques. Celle de la Chine, par l’influence picturale, mais également celle de l’Occident, notamment par les paysages qu’elle retranscrit. Ses influences en témoignent : Zao Wou-KI (1920 – 2013), par son travail sur les lumières et le contraste de ses peintures, et la maitrise de la matière de Fabienne Verdier (née en 1962).

Toutes les créations de cette artiste sont travaillées de mémoire, permettant une transformation des paysages, pour un monde onirique qui lui est propre. Cela lui permet également un glissement vers l’abstraction, et une liberté d’interprétation de son univers.  


Elle a exposé à New York et en Europe, récemment à l’Atelier Noir, Albi, Noho Gallery et art 345 un artist run space new-yorkais . Elle est également lauréate de la résidence du château de la Napoule et de la national jury compétition à la First street Gallery NY.

Lire plus